MYANMAR – Trek Kalaw/Lac Inlé

KALAW – LAC INLÉ

17/18/19 février 2017

Le bus entre Bagan et Kalaw se déroule normalement, même si les 11h de trajet nous semblent tout de même très longs.

Nous choisirons un hôtel plutôt correct avant d’attaquer trois jours intensifs de trek. Petit tour au marché puis renseignements pris auprès de deux agences, nous choisirons la Sam’s Family Trekking pour l’organisation du trek qui nous emmènera de Kalaw au lac Inlé en 3 jours et deux nuits en villages Pa’O. Ce trek est un incontournable au Myanmar et nous avions un peu dans l’idée que les sentiers seraient très empruntés. Il n’en sera finalement rien.

Un petit restaurant le soir avec nos amis suisses et nos chemins se sépareront le lendemain puisqu’ils iront avec un guide que le frère de Matthieu connaît et recommande. Ce sera trop cher pour nous, mais nous nous recroiserons sûrement au Lac !

Après un petit déjeuner hyper copieux, nous nous rendons au point de rendez-vous pour découvrir notre groupe et notre guide. Nous serons 8, et surprise, deux (très) jeunes femmes seront nos guides pour ces trois jours. La troupe sera composée de deux potes parisiens, la trentaine (Bob et Min), deux quadras normands, Laurent et JC, et un couple non francophone venant d’Australie, Stefany (une canadienne) et Ronald (un néerlandais).

La randonnée commence sur un bon rythme et nous sortons rapidement de la ville. Les kilomètres défileront et après un déjeuner copieux composé de crêpes, salade d’avocats, fruits et soupe, le tout avec une vue imprenable, nous repartons une nouvelle fois sans traîner, toujours guidés par Nang Thwei et Nang Se.

kalaw-inle138

kalaw-inle133

Elles nous expliquent certaines choses sur les Pa’O et les Palaung, notamment que les femmes se marient vers 17 ans et peuvent choisir leur mari. Par contre il doit être de la même tribu ou c’est le bannissement. Bon il y a du progrès puisque quelques années auparavant elles devaient être mariées à 14 ans avec quelqu’un qu’elles ne choisissaient pas.

Nous marcherons ensuite sur une voie ferrée sur quelques kilomètres. Nous ferons d’ailleurs une pause dans une gare, où la télé diffuse Myanmar Idol, la version birmane de La Nouvelle Star. C’est la saison 2, c’est donc tout nouveau dans ce pays. Les gens du village se retrouvent devant l’émission et regardent les yeux grands ouverts, découvrant les futurs talents de leur pays. C’est une image assez décalée !

kalaw-inle132

kalaw-inle128

Après 23 km et 5h00 de marche, nous arrivons à notre palace pour la nuit, dans un village Pa-o. Suite nuptiale et douche à l’italienne nous attendent. Le repas se déroulent dans une bonne ambiance et après une courte discussion, la fatigue nous fait aller au lit assez tôt.

kalaw-inle114

kalaw-inle112

Le lendemain matin, le coq et le petit déjeuner nous réveillent à 6h30. Nous mangeons encore largement avant de repartir pour un jour de marche intensif. Le rythme est encore bon et le groupe s’entend très bien. Nous ne nous ennuyons jamais et le temps passe vite, entouré de paysages de montagnes, de cultures, de villages et de buffles.

kalaw-inle110

kalaw-inle100

Le repas du midi, composé cette fois d’une soupe de nouilles et de fruits, est le bienvenu, tout comme la pause. Le tempo est plutôt intense et nous sentons que les guides ont un peu de mal à suivre. Précisons que l’une d’elle est en claquettes ! Et surtout qu’elles font cette route toutes les semaines après deux jours de repos seulement. Ajoutons que ce sont elles aussi qui font la cuisine et la vaisselle pour nous…

kalaw-inle94

Peu après le déjeuner nous croisons un camion qui transportait du maïs et qui a eu un petit accident de chargement. Des sacs de maïs sont tombés et se sont éventrés sur le chemin. Nombreux, nous aiderons les transporteurs à remettre le chargement dans le camion, ils en auraient eu pour des heures.

kalaw-inle87

kalaw-inle84

Une bonne surprise nous attend en fin de journée. Les guides nous précisent qu’il n’y a pas de douche où nous dormons ce soir, et nous arrivons à une rivière. Des femmes y font leur linge et se lavent. Nous n’hésitons pas et nous iront nous rafraîchir et nous laver dans cette rivière. Le bonheur total !

kalaw-inle78

L’eau est fraîche, le soleil brille, et le temps que nous séchions nous assistons à un spectacle irréel. Six ou sept enfants arrivent avec chacun un buffle et commencent à les brosser et les nettoyer dans la rivière ! Les petits Mowglis mettent leurs buffles dans l’eau, les couchent et les bichonnent. Le temps que les animaux trempent, ils se mettent à jouer dans l’eau, faire des sauts depuis un arbre, des trucs d’enfants quoi ! Et le tout sans aucune présence adulte !

kalaw-inle72

kalaw-inle67

Après ces images incroyables, nous reprenons la route pour notre deuxième nuit en village.

kalaw-inle59

Le confort est encore des plus basiques, mais ce n’est vraiment pas important. La bonne fatigue se fait sentir, le repas est encore varié et copieux et la nuit de sommeil est bienvenue après les 23 kms d’aujourd’hui avalés en 5h00.

kalaw-inle56

kalaw-inle53

Le troisième et dernier jour de trek s’annonce bien, le petit déjeuner nous met de bonne humeur. Crêpes, fruits, gâteaux, tout est réuni pour donner de l’énergie. On sent tout de même que le groupe est fatigué, mais le rythme ne faiblit pas.

kalaw-inle51

L’objectif se rapproche et nous sommes impatients. Cela ne nous empêche pas, lors d’une pause, de nous incruster à une petite partie de Chinlon au bord de la route. Nous avons encore des progrès à faire mais nous ne sommes pas ridicules. Les guides sonnent la fin de la récréation et nous voilà repartis pour la dernière portion.

kalaw-inle49

Enfin, après 12km et 3h00 de marche, nous clôturons le trek avec un nouveau repas de qualité, au bord du canal qui nous mènera au lac Inlé.

Nous prenons donc place dans le petit bateau à moteur qui va nous faire traverser le lac Inlé pour nous emmener à Nyaungshwe, notre base pour explorer les alentours du lac.

kalaw-inle23

Une fois débarqués, il s’agit désormais de se dire au revoir. Nous avons passé de très bons moments avec des gens très intéressants, sympas et vraiment chaleureux. Bon une nouvelle fois notre anglais sommaire ne nous a pas permis de discuter énormément avec Steffany et Ronald (qu’ils nous en excusent !) mais nous garderons un excellent souvenir de ce trek, que cela soit pour les paysages et villages traversés, ou pour les gens rencontrés. Sans compter nos jeunes guides, à qui nous avons fait subir un rythme effréné et qui ont toujours été disponibles pour les informations ou les services.

À partir de demain, repos et exploration tranquille des alentours du lac.

kalaw-inle63

Notre Guest House à Kalaw : Eastern Paradise, Chambre double avec sdb 20$, très propre et confortable. Petit déjeuner excellent et copieux, à deux pas du marché et des commodités.

Trek Kalaw – Inlé : avec la Sam’s Family, 35$/p tout compris. Excellent choix, l’Oncle Sam nous accueille avant de partir et nous donne les directives, les jeunes guides étaient compétents et répondaient à toutes nos questions. Très serviables aussi puisque ce sont elles qui préparaient la plupart des repas. N’hésitez pas une seconde !


3 réflexions sur “MYANMAR – Trek Kalaw/Lac Inlé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s