LAOS – Viang Veng

De Luang Prabang à Viang Veng

7 avril

Après une petite heure d’attente dans le hall de la guest house, nous décidons de prendre le petit déjeuner. Une petite douche pour se rafraîchir (il fait très chaud en ce moment) et après un petit travail photos/blog, nous voici partis en balade, direction une petite île dans la ville. Il faut passer par un pont en bambou, et bien entendu un petit péage y est prélevé pour l’entretien (…). Bref, une fois passé le pont de bambou, nous montons une volée de marche en pensant qu’à l’arrivée, un joli petit bout de village nous attendait, c’est en tout cas l’impression que cela donnait de l’autre côté de la rive. Malheureusement, après ces marches d’escalier, c’est en fait une partie de la ville, pas du tout intéressante qui nous est proposée. Sans charme ni intérêt, nous repartons illico et pensons que nous ne devons pas être les seuls à s’être faits avoir…

LuangPrabang5

LuangPrabang5

Direction désormais le dernier point d’intérêt de la ville que nous n’avons pas fait (nous avions décidé de zapper les grottes de Pak Ou), le TAEC, un musée consacré aux ethnies minoritaires du Laos. En arrivant, nous voyons qu’une visite guidée gratuite en français est organisée à 15h00. Nous décidons donc de revenir plus tard. En repassant à la guest house pour prendre la chambre, un petit creux nous amène à déjeuner avec des rouleaux de printemps. Calés, nous pouvons prendre la chambre et nous installer.

A 15h, nous voici donc au TAEC, et faisons connaissance avec la guide. Elle est belge et fait des études au Laos d’ethno-musicologie. Et travaille donc pour le musée. La visite est très intéressante, d’autant que pendant ces trois derniers jours nous avons effectivement pu voir sur le terrain de quoi elle parlait. Coutumes, habits, artisanat, nous en apprenons un peu plus sur les ethnies qui nous ont accueilli durant le trek.

Après cette minute culturelle, direction le marché de nuit. Une dernière brochette, les derniers nems et la dernière barquette de fruits de Luang Prabang nous attendaient.

Demain, nous partons pour le centre du Laos et Viang Veng.

8 avril

Cette fois, c’est en mini-van que nous nous rendrons à Viang Veng. Au bout de deux heures de route, le chauffeur ne peut éviter une grosse pierre sur la route. Résultat : une heure et demie de réparation sur une « aire ». Nous y croiserons d’ailleurs nos franco-belges puisque leur bus pour Viang Veng s’est également arrêté ici !

IMG_0311

IMG_0309

Une fois arrivé dans cette ville à la réputation de fêtarde (même si le gouvernement à mis fin subitement à la débauche en 2012), nous nous dirigeons hors du centre afin de trouver une guest house tranquille.

ViangVeng1

Après avoir comparé trois établissements, nous choisirons finalement chez Maylyn, des petits bungalows un peu à l’écart de l’agitation. Nous refilerons d’ailleurs le tuyau à Céline et Sophie. Nous passerons ces deux jours avec elles, ce qui n’est pas pour nous déplaire !

Une fois posés, reposés et frais en cette fin d’après midi, nous décidons d’aller voir le centre, afin de se trouver un petit truc à manger. Après plusieurs échoppes, notre choix se porte finalement sur un petit stand chinois. Et le choix est bon ! Nouilles fries aux légumes pour Emie, Pad Thaï  (assiette de sucré salé avec nouilles de riz, cacahuètes, sauce sucrée et citron) pour moi.

Une fois rassasiés, nous retournons à la guest house pour décider de la suite des évènements. Nous ferons donc demain une petite sortie en scooter pour aller visiter des sites d’intérêt dans l’ouest de Viang Veng.

9 avril

Ce matin, après un petit déjeuner composé d’un sandwich omelette et d’un pancake à la banane, nous allons donc louer les scooters. Après avoir mis un peu d’essence (et oui les scooters sont loués vides puisque tous les soirs ils siphonnent les réservoirs !) nous sortons de la ville par un petit pont de bambou, puisque le « vrai » pont est payant. Plutôt étroit, c’est pas très tranquilles que nous réussissons à passer de l’autre côté.

ViangVeng5

Puis direction le premier site, la colline Pha Ngeun. Une petite ascension d’une trentaine de minutes nous permet d’arriver au sommet d’un rocher. Le point de vue est exceptionnel, même si l’humidité et la poussière dans l’air brouillent un peu la vue sur les montagnes.

ViangVeng91

Une fois redescendus, nous reprenons les scooters pour aller à Tham Phu Kam, une grotte située au dessus d’un lagon.

Arrivés au lagon, magnifique, le Blue Lagoon est en fait la piscine municipale, où tous les touristes asiatiques et les locaux viennent se baigner et s’amuser.

ViangVeng72

Bon nous ferons quand même un petit plouf rafraichissant avant de manger un sandwich. Direction ensuite la grotte en elle-même. Elle abrite un bouddha couché et la caverne vaut vraiment le coup d’oeil.

ViangVeng78

ViangVeng74

Il est temps ensuite de nous diriger vers une piste en moyen état qui traverse des petits villages entourés de montagnes escarpées et de rizières habitées en cette saison par le bétail. La route n’est pas en bon état, mais c’est vraiment agréable de rouler au milieu de ces paysages magnifiques.

ViangVeng68

Nous décidons de terminer la journée par un arrêt au Blue Lagoon 3. Petite baignade, tyroliennes et bouées, le tout sans la cohue du Blue Lagoon. Les batteries sont rechargées et il faut maintenant repartir pour éviter de rouler la nuit.

ViangVeng59

Retraverser ces paysages avec le coucher de soleil ajoute au plaisir de la bonne journée que nous venons de passer.

ViangVeng56

ViangVeng49

ViangVeng43

Après une petite douche à la guest house, nous allons rendre le scooter. Cette fois nous prendrons le pont à péage puisqu’ils ne vérifient qu’à la sortie de Viang Veng. Un nouveau pad thaï/nouilles fries dans notre cantine plus tard, il est temps d’aller se coucher, le lendemain nous attend une nouvelle sortie scooter dans le nord de la région.

10 avril

Aujourd’hui, c’est donc le nord de la région de Viang Veng qui va nous intéresser. Le même petit déjeuner à la guest house est englouti, et nous retournons au même endroit pour la location des machines. Nous avions pris le soin de les prévenir et de leur demander de ne pas siphonner l’essence de notre scooter.

Nous nous dirigeons donc au nord de la ville, sur une route en très bon état. Au bout d’une douzaine de kilomètres, nous arrivons à notre point de chute de la journée. Nous garons notre scooter à l’endroit indiqué et on nous demande de payer le parking. Pas grave nous retournons 100 m sur nos pas et garons les machines gratuitement. Nous nous dirigeons ensuite à pieds vers le pont qui doit nous faire traverser la rivière et aller aux grottes à visiter. On nous redemande de payer, et pas une petite somme ! Nous décidons de nous rebeller et de ne pas payer… mais aussi de ne pas traverser par le pont. Nous descendons donc au bord de la rivière et trouvons un endroit pour traverser pas trop profond et sans trop de courants. De l’eau jusqu’au dessus des genoux et un endroit un peu « chaud » ne nous empêche pas de traverser entiers, sans même mouiller un sac ou faire une chute !

IMG_1061

La zone est agréable, en fait un village entouré de rizières et de montagnes. Le premier site à voir était Tham Sang, la cave « éléphant ». En fait une toute petite caverne où trône un Buddha. Le nom de la caverne vient d’une stalagmite dont la forme rappelle vaguement un éléphant. Bon, pas franchement convaincus par cette grotte, nous avons un peu peur pour la suite…

ViangVeng30

Après une vingtaine de minutes de marche, nous voici à l’entrée des caves Tham Hoï et Tham Loup. Nous commençons donc sans conviction par Tham Hoï et nous ne sommes cette fois pas déçus. De belles cavernes, des stalactites et stalagmites magnifiques, le tout sur le parcours d’une ancienne rivière. Bref, une très belle grotte. Après une petite heure de visite, nous nous dirigeons ensuite à Tham Loup.

Un peu plus petite, cette grotte est composée de trois cavernes, également très jolies. Certaines stalagmites sont vraiment impressionnantes.

IMG_1057

IMG_1053

Il est ensuite l’heure de se trouver à manger et c’est à la Water Cave que nous trouverons notre bonheur. Petit complexe avec des tyroliennes et la grotte en question, le site est investit par des groupes de touristes chinois. Nous prendrons notre temps pour manger (riz frit aux légumes et aux oeufs) puis nous irons visiter la grotte entre deux groupes de chinois. La spécificité de la grotte est qu’elle se visite en bouée. Les lampes fournies n’étant pas très performantes, nous sommes immergés dans le noir presque total, sauf lorsqu’un groupe nous dépasse. D’ailleurs, ces gentils touristes qui nous dépassent n’hésitent pas à nous arroser avec l’eau glaciale de la grotte. Classe !

IMG_1056

IMG_1054

L’heure tournant, il faut désormais se remettre en route. Pour récupérer les scooters, nous passerons par le pont payant puisque comme celui de Viang Veng, il n’est contrôlé que dans un sens.

Les scooters sont toujours là, en bon état, et nous voilà donc sur la route du retour, route empruntée par des vélos, des motos, des voitures, des bus, mais aussi des vaches qui traversent, des chèvres ou des chiens.

IMG_1059

Retour donc à la guest house par le pont de bambou, pour une petite douche et un apéro avec les filles.

La faim se faisant sentir, nous ramenons les scooters et retournons à notre cantine pour le diner. Une pâtisserie nous faisant de l’oeil en face, nous allons voir de quoi il en retourne. Céline et Sophie craqueront pour un donut et un muffin chocolat, nous resterons classiques avec un jus de fruits pressé et un pancake banane chocolat.

Demain, nous partons pour Vientiane après trois belles journées passées en compagnie de Sophie et Céline, qui elles iront à Vientiane en stop. Peut-être les recroiserons nous là-bas !

Notre Guest House à Viang Veng : la Maylyn GH (70000 Kip en chambre double avec sdb, sans petit déjeuner). Cadre sympa, calme et de l’autre côté de la rivière, à l’abri de la « fête ». Propre, personnel un peu distant mais correct (moqueur comme tous les laotiens !).

Location de scooters : 50000 Kip pour un automatique (recommandé pour les pistes en mauvais état !), environ 10000/15000 Kips d’essence par jour.

Entrées grottes et Blue Lagoons : entre 5000K et 10000K/p

Bus Viang Veng – Vientiane : 35000K/p


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s