LAOS – Vientiane

11 avril

Une fois les formalités à la guest house remplies, le mini-van qui va nous amener à Vientiane nous récupère. 4 heures de trajet nous attendent, et logiquement dans un meilleur confort qu’un bus normal. C’était sans compter le fou du volant qui nous servait de chauffeur. Dépassements très limites, à se rabattre au dernier moment et survitesse, nous avons failli mourir plusieurs fois… De fait le « petit » trajet a été fatiguant à force de faire attention aux freinages secs et aux coups de volant.

Arrivés à la capitale Vientiane, nous comparerons trois guest houses et porteront notre choix sur un box. Très bien situé et très propre, nous allons pouvoir visiter le centre facilement.

Pour le moment, nous devons nous occuper de réserver le bus qui nous emmènera à Pakse. En effet, nous devons vite « fuir » Vientiane puisque le nouvel an laotien arrive le surlendemain, et pendant trois jours tout sera bloqué. Restaurants largement fermés, hôtels pris d’assaut et bus immobilisés ou complets, nous ne voulons pas (même si la fête s’annonce énorme !) rester trois jours bloqués ici.

Après avoir comparé quatre agences, nous choisirons celle qui va oublier que lors de Pi Mai (nouvel an) les prix flambent d’environ 30%. Nous faisons donc une bonne affaire !

La logistique réglée, nous retournons à la guest house, la chaleur est étouffante et nous décidons d’attendre 16h30 pour entamer notre visite de la ville.

Et nous sommes plutôt agréablement surpris, puisque Vientiane n’est pas très cotée par les guides ou les forums de voyageurs. Pourtant, c’est plutôt agréable de se balader dans le centre. Bâtiments récents, trottoirs propres, une circulation fluide pour une capitale, pas de klaxons et pour la première fois au Laos, des feux de signalisation. Les monuments, bien que peu nombreux, n’ont rien à envier aux autres villes.

Vientiane43

Vientiane39

Nous remarquons aussi que la fête a déjà commencée. Les entreprises et les administrations organisent le départ en vacances des employés, qui se lâchent comme il se doit. La BeerLao coule à flot, l’eau aussi (lors de Pi Mai, les gens se jettent de l’eau, c’est la tradition) et la musique résonne à fond dans les rues.

Nous arrivons ensuite à un parc le long du Mékong, où les gens viennent y faire du sport. Course à pied, parcours de santé, et cours de zumba. Tout est accessible à tout le monde, et Emie va même essayer de suivre le mouvement. Bon la chaleur écrasante a raison d’elle au bout de trois minutes, mais au moins elle aura tenté !

Vientiane35

Le parc débouche sur le marché de nuit. Énormissime et bondé, la chaleur y est insupportable. Juste le temps d’acheter pour Emie un t-shirt et il faut vite sortir de là. La foule et la chaleur me donne la nausée et il faut maintenant trouver à manger.

Vientiane33

Et à Vientiane, le soir, ce n’est pas ce qui manque ! Brochettes de diverses parties de divers animaux, insectes, pattes de poulets tout est mangeable.

Vientiane32

Vientiane29

Alors bien entendu notre choix se portera ailleurs, un stand de nouilles frites et un stand de beignets fera notre bonheur.

La journée a été longue et il est bien temps de rejoindre notre « casier » pour une bonne nuit de sommeil. Demain nous avons rendez-vous avec Céline et Sophie pour passer la journée avec elles.

12 avril

Un petit déjeuner de champion, la location du scooter de l’hôtel (avec le plein d’essence cette fois !), et nous voilà en compagnie de nos deux amies en direction du Bouddha Park (Xieng Khuan), à environ 26 km de Vientiane. La route est bonne et au bout d’une heure, nous entrons dans le parc.

Vientiane8

Ce parc a été créé en 1958 par un sculpteur/chaman laotien, Luang Pu Bunleua Sulilat, et représente pêle-mêle des effigies mélangeant les mythologies, croyances et créatures de l’hindouisme et du bouddhisme. Les statues sont vraiment bizarres et le tout est très particulier. Un Buddha couché est l’attraction principale, mais le reste aussi vaut vraiment le coup d’oeil.

Vientiane10

Vientiane22

Vientiane19

La chaleur est encore aujourd’hui présente, et nous nous réfugions pour manger dans une échoppe un riz frit avec des oeufs. En manque d’eau, Emie et Sophie iront en acheter chez la voisine de notre hôte. En revenant pas très fières, nous apprendrons que la propriétaire de l’échoppe faisait la sieste et qu’elles sont donc parties avec l’eau…sans payer ! Du coup Céline tentera aussi le coup, avec succès. Le karma de nos Cats Eyes en ayant pris un coup, nous repartons en direction de Vientiane pour aller visite la COPE. Il s’agit d’une exposition sur les dommages causés par les bombardements américains au Laos pendant la guerre du Vietnam. Ces dommages continuent puisque plusieurs milliers de bombes n’ont pas explosé et font encore des ravages dans les campagnes, notamment chez les enfants.

L’expo est vraiment bien faite, puisqu’avec des petits films elle retrace ce problème de la source (statistiques sur les bombardements) à la finalité (informations sur les prothèses utilisées et les moyens mis en oeuvre pour équiper les victimes dans les campagnes laotiennes).

Vientiane2

Vientiane5

Juste avant de partir, un orage d’une rare violence arrive subitement et les fortes pluies nous bloquent une petite heure à l’abri.

Nous profiterons d’une accalmie pour revenir à l’hôtel, trempés malgré tout, pour boire un verre avec Céline et Sophie, que nous quitterons ce soir (jusqu’à la prochaine fois !). Nos compagnons  de ces derniers jours iront à Pakse en stop le lendemain et peut être que nous les recroiserons aux 4000 îles, ce qui serait très sympa.

Un petit tour à la recherche du diner de ce soir que nous prendrons à la station de bus, une petite douche, et le pick up est là pour nous amener à la station de bus flambant neuve. Une coupure d’électricité générale mettra bien un peu la panique chez les locaux (je n’ai pas vraiment eu l’occasion de m’en rendre compte puisque j’étais aux toilettes à ce moment là…) mais finalement le bus partira. Avec une heure de retard mais nous voici tout de même sur la route avec les orages qui menacent.

Notre Guest House à Vientiane : GreenBox Hotel, box double avec salle de bain commune et petit déjeuner compris pour 130 000 Kip. Les communs étaient très propres et récents. Personnel très agréable et possibilité de boire un verre ou de manger sur place pour des prix très raisonnables.

Location scooter auto : 80 000 Kip (avec le plein)

Entrée Buddha Park : 7500K/p

Bus Vientiane – Pakse : 170000K/p

 


2 réflexions sur “LAOS – Vientiane

  1. Après une longue pause, je retrouve avec plaisir votre blog, ses belles photos et ses textes qui invitent au voyage… ça fait vraiment du bien, nous sort un peu de nos routines. Merci et continuez à bien profiter !
    bises
    assya

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s