CAMBODGE – Phnom Penh

1er mai

PHNOM PENH

Ce matin nous prendrons un petit déjeuner à base de riz vapeur aux légumes et aux oeufs, ainsi qu’un café au lait glacé (un délice !).

Le rendez-vous pour le bus étant à 8h00, c’est à cette heure-ci que nous nous dirigeons vers le petit arrêt de bus, en se demandant combien de temps nous allions attendre, puisque c’est le bus qui vient de Siem Reap qui nous prendra en passant. Et une chose incroyable se passe, le bus arrive à 8h01 ! Le trajet passe plutôt bien et c’est vers midi que nous arrivons à la station de bus de la compagnie à Phnom Penh, la capitale cambodgienne. Bien entendu, les tuk-tuks sont à l’affût. Notre hôtel étant à environ 4 ou 5 km, nous nous interdisons de dépasser les 3$ pour un trajet. Le conducteur nous propose un premier prix, 6$ chacun. Fin de non recevoir, il nous a pris pour des américains doublés d’abrutis. Nous partons et en nous suivant, le prix baisse de moitié en moins de quinze secondes. Une nouvelle fois nous répondrons qu’il vient de perdre une course à en vouloir trop. Nous irons donc à pied. Une petite heure de marche avec les sacs sur le dos et nous arrivons à notre hôtel. Cette fois nous avons craqué. Hotel quatre étoiles avec piscine !

Pnhom Penh22

Bon à la base ce n’est pas si cher puisqu’on est en basse saison, et en plus nous allons profiter d’une offre de parrainage sur un site de réservation en ligne. C’est donc un craquage raisonnable.

Une petite douche et nous voilà de nouveau arpentant les rues de la capitale, direction le musée Tuol Sleng. Ce musée est une ancienne prison secrète, la prison S-21 qui pendant le régime de Pol Pot a vu environ 20000 prisonniers subir des interrogatoires et des tortures avant d’être exécutés. Grâce à l’audio guide, indispensable pour comprendre l’histoire horrible de ce site, nous en apprenons plus sur ce qui s’est passé au Cambodge entre 1975 et 1979.

Pnhom Penh26

Pnhom Penh24

Cette histoire plutôt récente est encore en train de plomber ce pays, et certains anciens que nous croisons ont vécu les atrocités des Khmers Rouges (emprisonnements, déplacements et travaux forcés…). Environ 3 millions de cambodgiens ont été massacrés en un peu plus de 3 ans, ce qui a sacrifié une génération entière. Les premières cibles étant les intellectuels (médecins, ingénieurs…), tous les « cerveaux » du pays ont été éliminés et le pays commence tout juste à s’en relever.

La visite de 2h30 a été très intéressante et c’est marqués que nous retournons à l’hôtel profiter de la piscine en soirée. Sans oublier bien entendu de prendre sur le chemin un petit repas, léger, salade de papaye et salade de maïs.

Un plouf, une douche, puis une bonne nuit de sommeil.

2 mai

Ce matin, nous avons prévu de visiter le palais royal et le musée national.

Après un petit déjeuner, c’est à pied que nous ferons le trajet jusqu’au palais royal, nous permettant de visiter la ville. Sans être désagréable, la capitale n’a pas de charme particulier.

Pnhom Penh11

En arrivant peu après l’ouverture au palais royal, nous avons une première désillusion. Nous ne serons pas les seuls sur le site. En effet, plusieurs bus de touristes asiatiques entrent en même temps que nous. La deuxième désillusion arrive au guichet. Depuis le mois d’août, le prix d’entrée est passé de 5$ à 10$, sans justification aucune. La pilule est difficile à avaler mais nous sommes venus jusqu’ici donc… Nous payons et en entrant, troisième désillusion. Nous sommes censés visiter le palais royal, mais le palais en lui même est hors de vue et la zone est réglementée. Pas de touristes autorisés ! Nous aurons quand même le droit de nous promener dans la cour, avec quelques jolis bâtiments et la salle du trône… où nous ne pourrons pas non plus entrer ! Nous continuons la visite et arrivons à la pagode d’argent. Ici nous pourrons y entrer et c’est au milieu d’une bonne centaine de touristes asiatiques que nous verrons le buddha d’émeraude, le clou du spectacle. Fin de la visite.

Pnhom Penh19

Pnhom Penh13

Malheureusement, cette visite est une déception. Certes l’endroit est très joli, les bâtiments et la pagode sont des lieux d’intérêts. Mais le prix a tout gâché, surtout que le palais royal est en fait inaccessible. Ajoutons à cela des centaines de touristes chinois et vietnamiens insupportables, sans foi ni loi, n’hésitant pas à pousser pour passer devant, et à faire comme s’ils étaient seuls au monde. Mais peut être est-ce juste le choc culturel…

Bon après ce flop nous nous dirigeons avec un peu moins d’enthousiasme vers le musée national Khmer. Alors le prix n’a pas augmenté (5$/p), mais le musée n’a pas un grand intérêt si on n’est pas spécialiste ou passionné de sculptures, de tableaux et de petits objets anciens.

Pnhom Penh10

Pnhom Penh8

Ce demi-flop nous amène devant un café au lait glacé (toujours un délice !) à décider que l’après midi sera passée autour de la piscine, à ne rien faire du tout. En chemin, nous passons devant un fast-food et décidons que c’est ici que nous déjeunerons. Ce fast-food mensuel passe vraiment bien et c’est sans remords que nous rentrons à l’hôtel pour une après midi tranquille.

Pnhom Penh21

Vers 16h30, nous décidons de repartir dans les rues de Phnom Penh. Au stade Olympique, des séances d’aérobic sont organisées dans les tribunes. Tous les niveaux sont représentés et plusieurs séances se déroulent en même temps. Les musiques et les consignes des coachs se mélangent, mais ça ne perturbe pas les pratiquants.

Pnhom Penh7

Pnhom Penh6

Pnhom Penh2

Ce n’est encore pas aujourd’hui que nous ferons une séance (3 mois sans sport !) et pire, sur le chemin du retour nous ne trouverons rien à manger à part des stands pas chers d’intestins de porcs ou des restos hyper chers de plats occidentaux. Toujours sans remords, c’est au même fast-food qu’à midi que nous dinerons. Et il passe au moins aussi bien que plus tôt dans la journée !

Retour à l’hôtel pour un dernier plongeon dans la piscine, avec une petite bière, puis une douche et extinction des feux après cette bonne petite journée.

Notre hôtel à Phnom Penh : l’Eco Boutique Hostel, chambre double très spacieuse, très propre avec salle de bains. 24$ la nuit avec petit déjeuner. Un gros point positif, la piscine très agréable après une journée de visites.

Pour aller à Preah Sbat (sur la route de Kampot dans la province de Takéo) : Tuk Tuk (3$/p) puis mini van (5$/p)


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s