CAMBODGE – Koh Rong Samloem

VAMOS A LA PLAYA

13 mai

Après le petit déjeuner, nous voilà en tuk-tuk pour aller prendre notre bus pour Sihanoukville. Nous nous attendons à un long trajet mais le bus est confortable, climatisé, et finalement c’est vers 13h que nous arrivons sous les trombes d’eau à la station de bus de Sihanoukville.

Comme dans toutes les stations de bus, il nous faut d’abord rembarrer tous les chauffeurs de tuk-tuk qui veulent nous faire croire que notre destination doit être atteinte en transport, car trop loin. Merci à notre application GPS, qui nous permet tranquillement de dire à ces messieurs que même sous la pluie, 400m c’est faisable à pied !

Nous arrivons donc trempés au pick-up de l’agence de bus qui va nous emmener au ferry, et après quelques arrêts dans les différentes guest houses du coin pour prendre des passagers, nous arrivons au ferry.

Une heure plus tard, le ferry nous débarque à Koh Rong Samloem, où les plages sont magnifiques. Sable fin blanc, eau cristalline, paysage de jungle, tout est réuni pour passer 4 ou 5 jours à ne rien faire.

Notre bungalow se trouve quand même à 40 minutes de marche. Il faut en effet traverser l’île pour atteindre Sunset Beach, et prendre nos quartiers dans un bungalow au bord de la plage.

Koh Rong Samloem16

À peine les sacs posés nous allons goûter l’eau. Chaude (pas loin de 30 degrés), peu profonde, claire comme de l’eau de roche, il n’en faut pas plus à notre bonheur.

Nous profitons d’une plage quasi déserte et d’un calme olympien.

Koh Rong Samloem5

Après un rapide rinçage à l’eau claire, et nous goûtons une des spécialités du restaurant, un curry khmer aux légumes. Même s’il est bon, ce n’est pas le meilleur que nous ayons gouté, mais le choix sur cette partie de l’île est très restreint. Une fois le soleil couché, il faut maintenant aller dormir, accompagné de l’énorme gecko (totalement inoffensif) qui va partager notre bungalow.

14-15-16 mai

Pour la première fois depuis le départ, nous allons passer trois jours sans rien à faire. Pas de visite, pas de trek, pas de ballade, rien de prévu.

Ces trois jours seront donc passés à alterner manger, se baigner, bouquiner et dormir, peu importe l’ordre. Certes le ciel ne sera pas sans nuages mais la température est idéale, d’autant qu’un petit vent vient en plus nous lécher.

Koh Rong Samloem6

Dans un cadre paradisiaque, une plage quasi-déserte, sans autre bruit que les vagues et les  quelques bateaux au loin, nous prendrons le temps. Le temps de ne rien faire, le temps de se poser, de réfléchir aussi.

Koh Rong Samloem15

Pour la première fois depuis le départ de cette aventure, nous prenons conscience que nous ne retournerons pas aux affaires courantes avant un moment. Nous ne retournerons pas au travail lundi, nous ne verrons pas notre famille ce week end ou nous ne ferons pas d’apéro avec nos amis en rentrant ce soir…

Bref, après l’excitation du départ et la découverte des trois premiers pays, cette fois nous y sommes et nous en avons pleinement conscience… Et nous avons bien l’intention d’en profiter encore plus !

Koh Rong Samloem3

Ah et pour la première fois depuis notre départ, j’ai rechaussé les baskets pour deux footings. Bon il s’agissait d’un parcours d’une petite demi-heure, mais sur un terrain difficile et avec un peu de dénivelé, j’ai pu me rendre compte à quel point la reprise (puisqu’il y aura un jour reprise !) sera difficile. À moins de s’entretenir un peu plus souvent bien sûr…

Notre Hotel à Koh Rong Samloem : le Happa Garden Resort, 20$ le bungalow. Il faut savoir que Koh Rong Samloem possède trois centres d’intérêt. Saracen Bay, plage parsemée de bars et d’hôtels, avec une ambiance fêtarde sans excès; Mbay Pay, un village de pêcheurs, plus authentique mais moins paradisiaque; et Sunset Beach, où seuls quatre ou cinq hôtels sont discrètement installés le long de la plage. C’est ici que nous avons choisi de passer nos 4 jours, au calme et très peu réquenté.

Les repas et boissons sont assez onéreux sur l’île (compter 4 à 5$ un plat, entre 5 et 7$ un barbecue géant, 1$25 une bière) mais le choix est faible. Par contre, les plats sont bons, cuisinés et copieux.


5 réflexions sur “CAMBODGE – Koh Rong Samloem

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s