MALAISIE – Kuala Lumpur

24 juin 2017

SALAM KUALA LUMPUR !

Kuala Lumpur41.JPG

Notre première journée en Malaisie commence par un petit déjeuner décevant car peu fourni. Nous décidons ensuite de prendre le métro aérien et de commencer nos visites par la grande mosquée nationale de KL, Masjid Negara.

La Malaisie est un pays musulman, dans le sens où l’Islam est la religion d’état. Il s’agit d’un Islam plutôt modéré. Nous verrons durant nos deux jours à KL que la plupart des femmes sont voilées, y compris sur leur lieu de travail mais que certaines sont habillées à l’occidentale, que des places sont réservées aux femmes dans le métro, mais que cela est rarement respecté. Nous nous apercevrons aussi que les vacances ou jours fériés sont en fonction des fêtes religieuses musulmanes. Il nous faut juste prendre quelques précautions pour éviter les impairs, notamment au niveau vestimentaire pour ne pas trop attirer l’attention.

D’ailleurs, pour visiter la mosquée nationale, Emie devra se couvrir et porter un foulard, ce qui lui va plutôt bien d’ailleurs ! Nous avions prévu le coup mais pour ceux qui se présentent en shorts très courts et en débardeurs (oui il y a des touristes qui arrivent comme ça pour visiter une mosquée…), pas d’inquiétude il y a un système de prêt de djellabas et de foulards.

En entrant dans cet édifice magnifique, nous n’avons pas du tout l’impression d’être dans un lieu de culte. En effet, c’est carrelé, moderne, il y a des bassins avec des fontaines, et la salle de prière ressemble assez à une salle de théâtre. Seul vraiment le minaret de 70m de haut et les quelques fidèles présents nous rappellent qu’il s’agit d’une mosquée.

Kuala Lumpur37.JPG

Kuala Lumpur33

Notre visite prévoyait ensuite le musée des arts islamiques tout proche, mais en arrivant devant l’entrée, nous avons la mauvaise surprise de trouver porte close. En effet, c’est l’Aïd El Fitr, la fin du ramadan et le musée ferme pendant trois jours à cette occasion.

Nous avons ensuite prévu de passer un petit moment au parc de Lake Gardens. Nous passons devant le Bird Park, une volière assez réputée, mais nous zapperons cette attraction, peu intéressante et trop chère à notre goût.

Malheureusement nous ne trouverons jamais l’entrée du parc, à moins que tout ne soit fermé pour les mêmes raisons que le musée.

Pas grave nous ne nous laissons pas abattre et reprenons le métro aérien pour aller manger dans Chinatown. Nous déambulons ainsi dans Petaling Street et son marché de contrefaçons. Lunettes, sacs, habits, chaussures, montres, tout est copié et vendu à un prix dérisoire.

Kuala Lumpur31.JPG

Kuala Lumpur30

Nous cherchons ensuite à manger dans Madras Lane, ou des stands de street food proposent des plats de nouilles. Nous en choisissons un en précisant que nous ne mangeons pas de viande et que nous ne voulons pas de soupe. Nous sommes à moitié exaucés puisqu’on nous servira une soupe de nouilles aux légumes et aux oeufs. Bon, nous mangerons quand même ce bon petit plat puis nous décidons de rentrer à l’hôtel nous abriter de la chaleur et nous reposer un peu.

Après une sieste réparatrice, nous reprenons le métro aérien pour aller manger dans Jalan Alor, une rue très animée le soir. De part et d’autre de cette rue piétonne, une multitude de restaurants extérieurs et de street foods proposent des plats locaux, chinois, thaïs ou des glaces, des fruits, des pâtisseries…

Kuala Lumpur28

Kuala Lumpur27

Nous choisirons un restaurant thaïlandais pour déguster un pad thaï. Le plat est excellent et pas cher, et nous permet de rentrer nous coucher le ventre plein.

Cette journée nous aura permis de prendre la température de la ville. Et nous pouvons dire que nous sommes plutôt dépaysés. En effet, depuis 5 mois nous sommes abonnés aux rues poussiéreuses, encombrées de deux roues jouant du klaxon à tout va, avec une circulation sauvage où le piéton n’est pas le bienvenu. Nous nous sommes aussi habitués aux moeurs asiatiques où la politesse, la bienséance et la propreté ne sont pas des priorités. Ici, tout est différent. Rues goudronnées, propres, calmes. Les gens se tiennent, ne se font pas remarquer, font la queue et respectent les règles. Kuala Lumpur est une ville extrêmement moderne, avec des gratte-ciels et des centres commerciaux immenses et nombreux puisqu’il y en a pratiquement à chaque station de train.

Le changement est donc radical, et nous n’arrivons pas à savoir s’il faut nous en réjouir ou pas.  Nous sommes également conscients que KL ne reflètera pas l’ensemble du pays… Nous y verrons plus clair demain.

25 juin 2017

Après un petit déjeuner une nouvelle fois peu copieux, nous continuons notre découverte de Kuala Lumpur. Nous faisons un petit crochet à la station de bus proche pour prendre un ticket pour Ipoh, notre prochaine étape. Malheureusement, tous les tickets de bus se prennent à la station TBS, à une douzaine de stations de métro. Nous décidons donc d’y aller directement demain en espérant avoir des places pour un bus pas trop tard. Au pire nous savons qu’il y a des trains toutes les trente minutes à la gare de KL Sentral.

Nous prenons ensuite le métro pour les Batu Caves, un lieu sacré. Nous savions le lieu touristique, mais là c’est la cohue. Nous sommes en fait dimanche, et tous les hindous de KL et des environs se sont donnés rendez-vous ici pour célébrer leurs dieux. Et il y a beaucoup d’hindous à KL…

Kuala Lumpur23.JPG

En même temps, le site n’a rien d’exceptionnel et c’est finalement plutôt pas mal d’assister à ce pèlerinage. Dans la foule, il faut grimper un peu plus de 200 marches pour arriver à la grotte principale. Petite anecdote amusante, au bas des marches, il y avait un gros tas de briques. Des hindous en distribuent aux pèlerins et aux touristes. Nous pensions au départ que cela avait une signification  religieuse particulière, mais en fait le site est en rénovation et ils se sont servis de la foule pour monter leur tas de briques sur le chantier !

Kuala Lumpur21

Nous assistons donc aux prières hindouistes dans cette grotte peuplée par les singes, puis retournons à la gare ferroviaire. En effet, une grotte plus traditionnelle peut être visitée, la Dark Cave, mais Aïd El Fitr oblige, le site est fermé.

Kuala Lumpur17

Nous profitons ensuite de la fin de matinée pour aller renouveler un peu notre garde robe au centre commercial proche de notre hôtel. Nous tournons en effet avec deux ou trois tenues différentes depuis 5 mois, et il est temps de changer un peu. Nous profitons des promotions chez H&M et nous ne viderons pas le compte en banque, contrairement aux deux fashion victims que nous croiseront et qui repartiront les bras chargés de sacs pleins. Elles dépenseront à elles deux plus de 2000 RM, soit plus de 500 euros !

Nous profiterons aussi de l’aubaine pour retourner au restaurant végétarien si bon pour le déjeuner, puis iront nous poser à la chambre pour éviter la chaleur étouffante.

Une petite sieste plus tard, nous décidons d’aller voir le symbole économique du pays, les tours Petronas. Deux tours jumelles culminant à 452 m (88 étages), que nous contemplons du parc KLCC. Il y a d’ailleurs foule dans ce parc, puisque les touristes du coin profitent du week end pour visiter la capitale.

Kuala Lumpur3

Nous sommes d’ailleurs très peu d’occidentaux, et comme souvent, nous devenons des machines à selfies et photos souvenirs. C’est plutôt amusant.

Kuala Lumpur5

Notre visite est écourtée par un orage soudain, et nous nous réfugions au centre commercial au pied des tours (et oui encore un !). Nous voulions retourner manger à Jalan Alor, mais avec la pluie, nos plans tombent…à l’eau ! Le monde fou à la station de métro nous impose de faire un petit quart d’heure de marche sous la pluie pour aller à la station précédente, et en chemin nous tombons sur un Mc Do. Nous nous y abriterons pour manger un morceau, et prendrons enfin le métro aérien pour rentrer à l’hôtel, non sans se retourner sur les tours Petronas illuminées.

26 juin 2017

Pas de réveil ce matin, et nous nous levons un peu tard. Les sacs sont faits, le petit déjeuner est pris, nous pouvons donc aller à la station TBS pour attraper un bus pour Ipoh. Après une heure de métro, nous arrivons à la station et là c’est la surprise. Le site est immense, et les files d’attente aux très nombreux guichets sont décourageantes. Nous faisons donc la queue et après au moins trois quarts d’heure d’attente, nous pouvons prendre les deux dernières places pour le bus de 14h15, ce qui sera très bien.

En attendant, nous irons boire un café glacé avec une petite pâtisserie en regardant un peu ce qui sera la suite des évènements.

L’heure de l’embarquement arrive enfin et cette fois, nous sommes séparés dans le bus. Je serai à côté d’un vomisseur (4 sacs remplis) et Emie devant un parkinsonien qui fera trembler son siège. Le trajet devait prendre 4 heures, mais les bouchons dus aux retour de vacances auront rallongé l’addition de deux heures, et c’est vers 20 heures que nous arriverons à la station de bus de Ipoh, en fait à 15 km de la ville. Il faut donc reprendre un bus de ville pour rejoindre la station de bus locale. Nous voilà ensuite partis pour chercher une guest house en espérant que tous les hébergements ne soient pas complets. Nous trouverons finalement un dortoir dispo, propre et calme.

La faim se faisant sentir, nous sortons chercher à manger mais tout est fermé. Nous nous rabattons donc sur un supermarché, où cacahuètes et gâteaux feront l’affaire pour une fois.

Demain nous attaquons la visite de Ipoh, et nous voulons commencer tôt. Il faut donc se coucher tôt.

Notre hôtel à KL : le One Enigma Hotel, chambre double avec salle de bains et petit déjeuner (petit est le bon mot) pour 80 RM la nuit. Propre mais trop basique pour le prix (pas de fenêtre), l’hôtel est situé à 10 mn à pied de la station de métro aérien de Titiwangsa.

Bus KL TBS / Ipoh : 30 RM/p (environ 3h)

Bus Ipoh Bus Terminal / Ipoh Meddan Kidd Bus Station : 1,50 RM/p (30 mn)


Une réflexion sur “MALAISIE – Kuala Lumpur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s