MALAISIE – Îles Perenthians

8 au 14 juillet 2017

Nous arrivons donc vers 5h30 un peu fatigués à Kuala Besut, et nous nous dirigeons immédiatement à la jetée pour voir s’il est possible de prendre un bateau rapidement.

Nous n’aurons finalement qu’à attendre jusqu’à 7h00 le départ du premier bateau de la matinée. Un petit café et quelques biscuits nous feront patienter, et nous voilà partis pour les îles Perenthians, plus précisément sur Besar, la plus grande île.

Plus calme, plus familiale et moins fréquentée que la petite Kecil, nous établissons notre QG aux Mama’s Chalets. Encore chanceux, notre chalet est libre et prêt, et nous en profitons donc pour nous coucher quelques heures et récupérer un peu avant de partir à la découverte de l’île.

Perenthians31

En cette période de vacances scolaires, nous nous sommes donc finalement octroyé une petite semaine de « repos », où pendant 7 jours et 6 nuits, nous n’avons pas eu à refaire nos sacs, chercher un hébergement ou se demander ce que l’on avait à visiter. Nous avons également fait relâche au niveau de la nourriture, ce qui a fait une pause culinaire très appréciable.

Les journées ayant été une succession de réveils, petits déjeuners, plages, snorkelling ou plongée, déjeuners, siestes, plage, diners, couchers, nous allons plutôt vous raconter :

Ce que nous avons mangé :

Nous avons enfin pu manger des crudités (salades de tomates, concombres, chou et carottes râpées) sans avoir peur des légumes pas lavés ou lavés avec de l’eau contaminée.

Nous avons également pu déguster de l’excellent poisson fraîchement pêché cuit au barbecue.

Perenthians9

Les petits déjeuners étaient également excellents, avec des omelettes, du pain perdu, des crêpes à la banane, des gaufres, des fruits.

Nous avons donc pu vivre une semaine sans riz frit ou nouilles frites, et manger un peu plus sainement et moins gras.

Les boissons étaient également très bonnes. Nous avons troqué les bières (peu disponibles et surtout très chères) par des thés ou cafés glacés, des jus de fruits frais et des milkshakes à tomber (surtout celui à la noix de coco !).

Nous avons pris tous nos repas au Mama’s Restaurant. Une cuisine familiale peut être moins sophistiquée que dans les restaurants des autres resorts, mais un excellent rapport qualité prix et un personnel super sympa.

 

Nos activités :

La plage du Perenthian Island Resort est une merveille de sable blanc et d’eau cristalline. Très peu d’ombre, mais le matin et en fin d’après midi il est très agréable d’y buller sans penser à rien.

Perenthians42

Nous avons également pris un taxi boat pour passer une demi-journée sur Turtle Beach (20 RM/p aller-retour), déserte le matin.

Perenthians36

Sur ces deux plages, nous avons fait du snorkelling (palmes, masque et tuba) le long des récifs. Les fonds marins étaient par moment superbes, même s’il est vrai que beaucoup de coraux sont morts. La vie aquatique y est bien fournie en petits et gros poissons. Nous y avons même rencontré une tortue, des raies et des requins pointes noires, le tout sans danger.

DCIM100GOPROGOPR1045.

Nous avons aussi effectué deux plongées sous-marine, mais les deux sites explorés (Sea Bell et Shark Point) ne valaient vraiment pas le coup (pas de visibilité et très peu de couleurs). Nous avons donc privilégié le snorkelling plus prolifique.

La faune :

L’île Besar Perenthian est assez touristique (même si ce n’est pas non plus la cohue ni la foule) et pourtant elle est encore sauvage et la faune présente est facilement observable. Tous les jours  (ou presque) nous avons pu rencontrer des varans sur les sentiers ou les plages, des singes dans les arbres, sur les toits des chalets ou même sur les passerelles, des chauve-souris assez balèzes (des roussettes pour être précis), et même un colugo (lémurien volant).

Perenthians8

Perenthians21

 

Perenthians25

Perenthians11

Perenthians40

Sous l’eau nous avons pu croiser des requins pointes noires (un de ceux-ci se baladait d’ailleurs à trois mètres de la plage, dans un mètre d’eau), des tortues, des poissons perroquets à bosse, des poissons coffres, des barracudas, des raies, murènes…

Ce fut d’ailleurs de belles rencontres et c’est ici que nous avons pu voir le plus d’animaux sauvages en liberté depuis le début de notre voyage.

La semaine a donc été superbe sur une île sauvage paradisiaque, de belles plages propres et une eau cristalline et chaude (30°). L’île est touristique avec quelques resorts et les restaurants qui vont avec, mais le paysage n’est pas trop dénaturé et nous n’avons jamais ressenti l’oppression du tourisme de « masse ». D’ailleurs et cela a été une surprise pour nous, il y a énormément de français sur l’île. Nous avons d’ailleurs rencontré dans le bus une petite famille parisienne très sympathique. Nous les avons régulièrement rencontrés sur l’île et nous avons pu échanger nos impressions et quelques tuyaux.

Même si la plongée a été une déception, nous l’attribuerons aux sites mal choisis avec peu de visibilité et de couleurs. Par contre le snorkelling a répondu à toutes nos attentes et nous nous sommes régalés sans aller forcément très loin.

Enfin, voir ces singes, ces varans et ces roussettes aussi souvent et d’aussi près dans des conditions naturelles a été le bonus de cette semaine exceptionnelle.

 

Notre chalet aux Perenthians : Mama’s Chalet, 130 RM le chalet en jardin et avec ventilateur. Pas d’eau chaude, mais aucun souci vue la température extérieure. Très propre et dans un cadre agréable, nous avions demandé un chalet loin du générateur (expérience de Koh Rong Samloem oblige !) et nous en avons eu un très bien placé. Personnel très sympathique, sans chichis, comme à la maison. À 10 mn à pied de la plage du PIR, à 10 mn à pied de la zone du Tuna Bay, et au calme.

Perenthians4

Notre cantine : le Mama’s Restaurant, cuisine familiale, très bon rapport qualité prix. Environ 40 RM pour un repas à deux avec boissons et desserts.

Perenthians3

Notre club de plongée : le Universal Divers, où même si les sites que nous avons faits n’étaient vraiment pas exceptionnels, l’équipe était sympa. 90 RM la plongée avec le matériel et le guide compris. Dégressif toutes les deux plongées (-5RM).

Location de matériel de snorkelling : 5 RM/j/p pour le masque, 5 RM/j/p pour les palmes (au Mama’s)

Bateau pour Besar : 70 RM aller/retour/p, à réserver avec l’hotel choisi. Tous les prix sont identiques.

15 juillet 2017

DANS LES TRANSPORTS…

C’est donc le jour du départ. Après les sacs et la douche, nous allons au Mama’s Restaurant pour notre dernier petit déjeuner. Pancakes, muesli, fruits, pain perdu et jus de fruits frais seront au menu. Un peu d’attente et nous sommes appelés pour prendre un petit bateau. Le trajet est houleux et rapide, puisqu’en trois quarts d’heure nous sommes à la jetée de Kuala Besut, et avec l’exploit de ne pas rendre notre précieux petit déjeuner.

Direction ensuite la station de bus pour aller à Kota Bharu. Nous n’aurons qu’une petite heure à attendre et nous voilà dans un bus local pour un trajet d’environ 45 mn…normalement ! Malheureusement, nous tombons le jour d’une fiesta hindou quelconque dans un village du coin et un énorme bouchon doublera le temps de trajet. Nous ne sommes pas pressés, mais c’est toujours embêtant.

À la station de bus de Kota Bharu, nous prenons des infos pour aller à la gare ferroviaire de Wakaf Bharu, d’où nous prendrons le train jusqu’à Singapour. Par chance, c’est à un chauffeur de bus que nous demandons et il part justement dans la minute pour faire la ligne qui va à cette gare.

En moins d’une demie heure nous sommes donc déposés à Wakaf Bharu, et après avoir traversé les voies en mode piéton pour arriver au quai de la billetterie (sur ordre de l’officier de police ferroviaire !), nous pouvons prendre les infos du Jungle Train. Nous avons décidé d’utiliser ce moyen de transport pour changer un peu et nous permettre de voir les paysages du centre de la Malaisie, plus vallonnés et verts.

Malheureusement, un seul train par jour fait la ligne Kota Bharu – Singapour, et il est de nuit ! De plus, il s’arrête à Johor Barhu, à la frontière malaisienne et ne va donc pas jusqu’à Singapour. Bon, tant pis pour les paysages, mais dans notre malheur, le train part à 18h00, soit dans moins d’une heure ! Nous n’hésitons pas et prenons donc des billets pour ce train, en couchettes bien entendu. Les 14 heures de trajet (!) passeront mieux si nous pouvons dormir un peu. Les chemins de fer malaisiens feront d’ailleurs plus fort que la SNCF. En effet, nous avons hérité d’un billet chacun avec les horaires de départ identiques, mais les horaires d’arrivée sont différentes d’une demie heure ! Nous n’avons pas cherché à comprendre…

Avec tout ça nous n’avons pas encore pris le temps de manger depuis ce matin et avec si peu de temps devant nous, nous n’avons pas le choix. Boutique de la gare, chips, cafés glacés et gâteaux. Pas très diététique, mais là c’est un cas d’urgence. Cela nous cale quand même.

Le train arrive et nous prenons nos places sur les couchettes. Cette fois-ci pas de cabine, les couchettes sont toutes dans un wagon. Nous sommes placés juste à côté d’une porte permettant le passage entre les wagons, et cela va être l’enfer. Les gens passent, ouvrent la porte, mais ne la referment jamais. Froid et boucan, nous devons nous y coller à chaque passage. Un petit malaisien pris en flagrant délit en prendra d’ailleurs pour son grade…

Bateau pour Besar : 70 RM aller/retour/p, à réserver avec l’hotel choisi. Tous les prix sont identiques.

Bus Kuala Besut – Kota Barhu : 6 RM/p (environ 45 mn)

Bus Kota Barhu – Wakaf Bharu : 1,60 RM/p (environ 30 mn)

Train Wakaf Bharu – Johor Barhu : 53 RM/p en couchettes (départ 18h15, arrivée 10h45)

 


Une réflexion sur “MALAISIE – Îles Perenthians

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s