ARGENTINE – Ushuaïa

17 novembre 2017

USHUAÏA

C’est donc au petit matin, après un bon petit déjeuner, que nous prenons le bus local en direction du centre de Punta Arenas. Après une petite heure d’attente au terminal, nous grimpons dans le bus qui va nous amener en un peu plus de 10 heures à Ushuaïa.

Sur le trajet, nous serons bercés de reprises de tubes planétaires des années 80/90 à la flûte de pan ou encore de chants de Noël, entrecoupés de films d’action pure dont sont très friands les locaux (Jason Statham pourrait facilement obtenir un passeport chilien…).

À part ça la route se passe bien et après avoir passé une nouvelle fois la frontière chileno-argentine, nous arrivons donc à Ushuaïa. La ville s’est donné le surnom de « Fin del Mundo » car il s’agit de la ville la plus septentrionale du monde. Bon, pour être précis il y a quelques bourgades qui sont encore un peu plus au Sud mais comme ce ne sont pas des villes à proprement parler, nous sommes bel et bien au bout du monde.

Il s’agit maintenant de retrouver notre hébergement puisque nous avons choisi de passer les deux prochaines nuits chez un habitant dans les hauteurs de la ville. Après une bonne vingtaine de minutes de marche nous arrivons chez Javier qui vit seul avec sa chienne Amber. L’endroit est sympathique, comme son propriétaire qui nous offre une bière de bienvenue et nous permet de pratiquer un peu notre (pauvre) espagnol.

Javier a pour projet de relier en environ deux ans l’Alaska en combi Wolkswagen, en compagnie d’Amber, et retape son véhicule pour partir dans quelques mois. Ce projet lui tient à coeur et l’occupe tout son temps libre.

Après avoir grignoté et pris une douche, nous terminons la soirée dans la chambre et nous endormons très rapidement.

 

18 novembre 2017

Nous nous levons avec la pluie, ce qui pourrait changer nos plans. Nous avons en effet prévu de randonner dans le parc national de la Terre de Feu, et la pluie qui s’abat sur Ushuaïa ne nous donne pas forcément envie.

Nous prenons donc tranquillement le petit déjeuner et sortons dans la ville. Nous prenons d’abord les informations pour le transport vers le parc et allons nous chercher de quoi pique niquer. Très peu d’établissements sont ouverts (il est trop tôt !) et nous avons un peu de mal à trouver quelque chose d’appétissant. Nous n’avons donc pas vraiment le choix et c’est avec un sandwich et une tortilla que nous retournons à la station de bus.

Après une négociation rapide, nous réussissons à avoir un ticket pour le parc à 400 ARS chacun (prix annoncé 500 ARS), ce qui est déjà très cher. Oui car la vie est très chère à Ushuaia.

Nous montons donc dans le minibus et après une petite demie heure de route, nous voilà à l’entrée du parc. Évidemment, il faut une nouvelle fois passer à la caisse et se délester de 350 ARS chacun, alors que les argentins ne paieront que 120 ARS. N’y a-t-il donc qu’en France que les locaux paient plein pot ?

Bref, nous repartons en minibus pour arriver au départ du sentier n°2, le Sendo Costera. Et c’est avec le vent et la neige que nous débutons notre randonnée du jour, mais pour cinq minutes seulement. La chance est avec nous aujourd’hui et le ciel se dégage. Le soleil fait même quelques apparitions.

Le sentier est forestier et longe la côte du canal de Beagle. Les paysages offerts sont sublimes et la randonnée très agréable. Nous pouvons apercevoir des rapaces, des cormorans, des caçacas (sortes d’oies) et même quelques perruches.

Ushuaia16

Ushuaia21

Ushuaia23

Ushuaia25

Après une petite pause déjeuner au bord du canal, nous rentrons un peu plus dans la forêt. C’est le moment que choisi le ciel pour refaire tomber un peu de pluie. Puis à l’arrivée au centre des visiteurs, c’est même la neige qui se met à tomber.

Le temps que nous fassions un peu le tour du centre et de sa petite boutique de souvenirs et ce sont des averses de neige qui tombent. Nous ne pourrons donc pas explorer le parc plus que ça, mais le spectacle de la neige qui tombe sur la montagne est plutôt sympa à regarder, surtout derrière une vitre !

Nous attendons donc notre navette de retour et pendant ce temps écrivons nos cartes postales argentines. Enfin, l’heure du retour sonne et nous arrivons à Ushuaïa avec le soleil. Décidément, la météo n’en fait qu’à sa tête !

Nous profitons de l’accalmie pour visiter un peu la ville. Après le petit marché artisanal, nous allons faire la photo que tout bon touriste se doit de faire au célèbre panneau « Ushuaïa ». Nous parcourons ensuite les rues commerçantes de cette grande ville. Oui nous sommes bien dans une grande ville avec toutes les commodités et les boutiques de marque qui vont avec. Il y a carrément un Hard Rock Café ici !

Ushuaia5

Une fois notre courte visite effectuée, il est temps de faire quelques courses pour le repas de ce soir et de rentrer chez Javier.

Nous lui proposons de partager notre repas et il nous offre l’apéritif. Nous discutons encore un peu de son projet et nous essayons de parler espagnol avec lui. Ce n’est pas facile mais nous réussissons quand même à nous faire comprendre. Nous progressons lentement, mais nous progressons !

La soirée avançant, il est vite l’heure d’aller se coucher et à peine la lumière éteinte, nous nous endormons.

Ushuaia1

 

Bus pour le parc Tierra del Fuego : 400 ARS /p a/r (négocié depuis 500 ARS) – Il vaut mieux essayer de trouver des gens pour partager un taxi !

Entrée au parc Tierra del Fuego : 350 ARS /p

Notre hébergement à Ushuaïa : chez Javier (Air BnB) : 700 ARS la chambre, chez un habitant vraiment sympa et avenant. Cuisine disponible. À 20 minutes à pied du centre. Nous avons passé un super séjour chez lui et Amber, sa chienne.

Taxi Ushuaïa – aéroport : 205 ARS

Vol Ushuaïa – Buenos Aires : 165 euros /p


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s