COSTA RICA – Uvita

5 janvier 2018

UVITA

Il s’agit maintenant de reprendre la voiture et la route direction Uvita. Nous nous arrêtons seulement pour manger un casado (plat costaricien composé de riz, haricots rouges, légumes, bananes frites) au poisson sur la route, et nous arrivons à destination en milieu d’après midi. Nous avons choisi un hébergement à l’écart de la route, en lisière de jungle et sommes tout de suite conquis par le cadre de cet hôtel totalement ouvert sur l’extérieur. Un toucan nous souhaite carrément la bienvenue du haut de son arbre ! L’endroit idéal pour se détendre complètement et regarder le temps passer.

Uvita10

Nous nous installons sous le toit, avec seulement un matelas pour dormir, mais l’ambiance et les vibrations de cet hôtel ne nous font pas hésiter une seule seconde. De toutes façons toutes les commodités sont communes et partagées.

Nous allons ensuite faire quelques courses pour le diner et le petit déjeuner, et après avoir mangé, nous allons nous coucher en profitant de tous les bruits nocturnes de la jungle.

6 janvier 2018

Uvita est une destination paisible où il fait bon ne rien faire, et c’est exactement ce que nous comptons faire.

Après un bon petit déjeuner, nous prenons notre temps pour vaquer à nos occupations, puis décidons d’aller à la plage du parc national Marina Ballena. Arrivés à l’entrée du parc, nous nous acquittons du droit d’entrée puis découvrons une immense étendue de sable doré, pris entre l’océan et la jungle luxuriante. Vue de haut, la plage ressemble à la queue d’une baleine, d’où le nom du parc.

Uvita1

Uvita4

Nous posons nos serviettes à l’ombre d’un palmier sans oublier les précautions d’usage concernant les noix de coco bien sûr, puis profitons du calme du site. Seuls le bruit des vagues et des oiseaux vient troubler le silence et nous avons d’ailleurs la chance de pouvoir observer le vol d’un couple d’aras d’un rouge éclatant. Une baignade dans l’océan survolés par des colonies de dizaines de pélicans nous permet de nager en plein bonheur dans un pays qui nous a déjà conquis.

Uvita6

Uvita3

Une famille de Ticos (surnom des costariciens) vient ensuite légèrement troubler notre tranquillité. En effet, ce sont les vacances pour tout le monde au Costa Rica et le loisir préféré des habitants semble être le pique nique à la plage. Les enfants sont un peu turbulents et parlent aussi fort que leur père, mais finalement la famille ne fait rien de mal et n’oublions pas que nous sommes chez eux !

Après avoir eu notre comptant de farniente et voyant le ciel devenir menaçant, nous retournons à l’hôtel en faisant un crochet par un petit resto proposant un casado de poisson puis passons le reste de la journée à ne rien faire sur une terrasse, profitant de la vue sur la jungle, des bruits de la nature et de la température idéale. Pura Vida !

Uvita14

Uvita17

Enfin, nous allons faire quelques courses pour le diner et après avoir mangé, visités par un colibri venu butiner juste devant notre table, nous allons retrouver notre matelas dans la sous pente du toit pour une très bonne nuit de sommeil, bercés par les cris des grenouilles et des oiseaux nocturnes.

Entrée Parc Marina Ballena : 6 $US /p

Notre hébergement : le Cascada Verde, 10 $US /p la nuit sans petit déjeuner. Pour ce prix, un matelas sous le toit suffit à notre bonheur. Toutes les commodités sont accessibles (douches, cuisine, café, terrasses) et l’ambiance et le cadre de cet hôtel sont tout simplement exceptionnels. Nous y avons passé trois excellentes nuits. Incontournable !

Uvita – Bahia Drake : 150 km, 3 heures


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s